REEGrands Débats !!!! DEBAT REPORTE !!!!

— INFO DE DERNIERE MINUTE —

Suite à des problèmes de transports depuis Marseille, l’ancien président de la république d’Equateur Rafael CORREA, annoncé dans le grand débat de 16h30, ne pourra être en temps et en heures à Liège aujourd’hui. Nous sommes donc au regret de vous annoncer le report à une date ultérieure de ce débat. Nous ne manquerons pas de vous tenir informé de la date et du lieu. #REE2017

 

Une presse libre et indépendante est fondamentale dans une démocratie. Elle permet aux citoyens d’exercer leur droit à l’information et d’ainsi contrôler l’exercice du pouvoir politique.

En Belgique, comme ailleurs en Europe, une importante défiance englobe journalistes et politiques, mettant ainsi en danger la démocratie. Le verrouillage de la communication politique, l’introuvable modèle économique de la presse écrite, l’accélération du temps politique et médiatique participent de la dégradation du débat public. Comment contre-carrer ces dynamiques ? Redéfinir une nouvelle donne politico-médiatique au service de la démocratie et du droit à l’information ?

En Amérique du Sud, et en Équateur en particulier, les relations entre la presse et l’État ont souvent été et sont encore tendues. Ces dernières années, des lois de régulation du paysage audiovisuel ont suscité des débats importants dans des contextes où les groupes de presses sont liés aux oligarchies nationales. Quel est l’avenir des relations entre presse et politique dans les démocraties sud-américaines ?

Rafael Correa, président de la République de l’Équateur entre 2007 et 2017

Patrick Dupriez, co-président d’Ecolo

François Brabant, rédacteur en chef de Wilfried

Bernard Duterme, directeur du CETRI

Infos pratiques : Cité Miroir, Place Xavier-Neujean, salle Francisco Ferrer. Pas d’inscription préalable