REEOFF – Vendredi 25 août 09h30-17h00

… c’est quelque chose de bien plus important que cela (Bill Shankly)

 

Atelier supporters

Objectif : Faire découvrir d’autres facettes des supporters parfois très peu en lien avec le football

Chaque week-end en Belgique, ils sont plusieurs milliers à se rendre au stade, en famille, en couple, entre amis pour voir un match de foot. Et par tous les temps.Ils se préparent des heures à l’avance, ils se pressent dans les gradins, ils se lèvent, ils crient. Ils hurlent la joie. Ils hurlent le dépit.  Ils chantent après un goal. Ils râlent. Ils insultent l’équipe adverse, leur propre équipe, leurs propres dirigeants, l’arbitre et sa famille. Ils veulent voir l’action collective et assister à l’exploit individuel. Ils espèrent la victoire mais reviendront malgré les défaites. Et dans tous les stades, il s’en trouve pour dénoncer les dérives du football moderne où l’argent est le seul guide, et les libertés d’expression ou de mouvement sont restreintes au maximum pour faire place à un spectacle lisse, aseptisé, neutre. Mais qui sont ces supporters ? Sont-ils violents et agressifs comme le montrent parfois les images ? Ou sont-ils engagés politiquement en faveur des réfugiés comme en Allemagne ? Qi sont ces supporters, unis par une même passion ? Qui sont ces personnes qui sacrifient de leur temps et de leur argent pour leurs couleurs et ce qu’elles représentent ? Par cet atelier, nous voulons comprendre ce qui fait bouger ces personnes, au-delà du niveau sportif, dans la sphère politique et sociale. Nous voulons faire découvrir comment s’organisent ces supporters particuliers et quelles difficultés le football moderne leur oppose.

Dans la première partie de l’atelier, outre les définitions de supporter, ultra et hooligan, l’accent sera mis sur la dimension politique de certains supporters avec l’analyse d’universitaires sur des mouvements de supporters en Turquie et en Russie à portée politique. Ensuite, nous aborderons la question de la passion qui peut animer un supporter, d’où elle vient et quelles émotions le football peut susciter.

Dans la deuxième partie, nous découvrirons le stade de Sclessin, stade du Standard de Liège. Nous verrons comment les supporters s’organisent pour un match, comment ils se structurent et s’organisent avec la direction ou les services de police, comment ils luttent contre l’évolution d’un football dominé par l’argent.

Au terme de l’atelier, on comprendra ce que voulait dire Bill Shankly (entraîneur anglais des années 70) : « le football ce n’est pas qu’une question de vie ou de mort, c’est quelque chose de plus important que ça » et que la victoire n’est pas la seule motivation des supporters en allant au stade.

Matinée: Dimension politique et émotionnelle

Définition de ce qu’est un supporter, un ultra, un hooligan,…

Des chercheuses viendront parler de leur travail sur des supporters en Russie et en Turquie.

Des supporters du Standard de Liège viendront expliquer comment sont organisés les groupes d’ultras, quelles sont les relations avec le club, quelles sont les relations avec la police et avec les autres groupes de supporters.

Un ancien footballeur professionnel expliquera l’influence, pendant et en dehors des matchs, des supporters – à confirmer.

Après-midi : Le stade

Visite du stade du Standard de Liège (3.50 € à payer sur place)

Animateurs : Alexandre Azer-Nessim et Thomas Eraly

Infos pratiques ici

Inscription ici